Dimanche 22 janvier 2017

Tandis que de Beauchamp, Doolin et Belmont piétinent sur la scène de crime qu’ils viennent de provoquer sur la route traversant la Middle Creek Wildlife Management Area, Wilburn Dickens est auprès du Scribe Billie à Bethlehem et Stuart Hopkins poursuit à Philadelphie ses recherches occultes sur la déesse maléfique suspectée d’avoir entraîné la mort de Radamanthe et du Comte Exeter. Tous deux sont contactés par Belmont qui leur expose froidement la situation : la guerre est déclarée et les Cans ont commencé à accepter de prendre des risques. Ils ont deux cadavres de policiers sur les bras, doivent abandonner leur voiture et quitter les lieux.

La coterie se rassemble et définit deux objectifs. Victoria ira à Groton pour fournir aux Valkiries les informations relatives aux menées du Déchu, Zhao Xiangjun, qui traque les héritiers de Radamanthe pour le compte du Dominion et les autres iront à Atlantic City pour appuyer Doolin et promouvoir l’ancienne Verdana. Les signes et marques secrètes de la Cacophonie révèlent que Minoa est aux mains des Milford. L’Avus, Thomas Milford, Gardien de la Mascarade, ne manquera pas de découvrir bientôt des éléments sur les trésors de Radamanthe. Le temps presse.

Atlantic City est un endroit triste et défraîchi, accumulation d’aberrations architecturales et d’échecs immobiliers vendant du rêve périmé. La coterie rencontre Carlos Sanchez, accompagné de Carvallo, goule de Number, Sheriff d’Atlantic City auparavant au service du Comte. Sanchez est un être coloré et glorieusement vénal. Il s’amuse de la spontanéité avec laquelle la coterie s’ouvre à lui de son projet de renversement d’Enoch Johnson dont la prise de pouvoir sur Atlantic City est officielle depuis quelques heures. Néanmoins, il écoute et imagine sa place, sans doute comme boutiquier de la cité, si Verdena venait à accéder au pouvoir. Aussi concède-t-il la divulgation d’importantes informations susceptibles d’attirer l’attention et la sympathie de Verdana.

Verdena a déjà été poussée vers le pouvoir par le passé mais cela s’est mal fini. Empoisonnée et plongée en torpeur, son amant et infant Aemos fit route vers l’Europe pour trouver un remède à son mal. Mais l’Ajax, le navire qu’Aemos utilisa, un bâtiment de la Pose des Poternes, fut intercepté et le protégé de Verdena enlevé. Fait intéressant, le capitaine de l’Ajax, nommé Milton, fut discrédité dans la foulée par les Cardigan, la famille montante de New York après l’arrivée de Carlile.

La coterie pense que retrouver Aemos, censé avoir été retenu à Washington puis déplacé à Baltimore après la chute de la ville en 1974, permettra de s’attirer les faveurs de Verdena et donc celle d’Ohrid, dont le nom évoque une cité antique macédonienne. Un pas important vers la déstabilisation du Dominion dans la région.

Sanchez révèle que le capitaine humilié de l’Ajax est le Milton qui sert comme Sénéchal du Comte Lennox, à Johnstown, petite ville miteuse de la Rust Belt. Un chef de gang de motards, les Sons of Liberty. Bien sûr, si la situation politique d’Atlantic City venait à évoluer favorablement, il attend une généreuse rétribution de la part de la coterie et une place de choix sur le nouvel échiquier. Il craint toutefois la violence de la réaction de Verdena à l’égard du Dominion, alors que la coterie l’attend au contraire secrètement avec impatience.

La coterie trouve Milton dans un roadhouse au parking envahi de Harley-Davidson. Il règne sur sa cour de bikers comme un roi des temps anciens mais son apparence sauvage et tapageuse n’éclipse pas son intelligence et sa prudence. Surpris et agacé par l’attitude directe et voyante de la coterie, il écoute néanmoins la proposition qui lui est faite. Sa haine des Cardigan est telle qu’il est prêt à armer ceux qui voudront nuire à ses ennemis mortels.

C’est le Duc Penbroke, maître du Dominion il y a un siècle qui a commandité l’assaut de l’Ajax. Le Duc n’avait sans doute aucun intérêt à voir Verdena, vampire de Rome, sortir de torpeur. Il envoya à cette fin Persival James Winthrope pour couler le navire, massacrer tous les mortels et capturer les vampires. Libéré par le Comte Lennox auquel il doit son actuelle existence, Milton fut politiquement anéanti par les Cardigan et ne put jamais témoigner de ce qu’il avait vu sur l’Ajax. Il pense qu’Aemos a suivi Winthrope de Baltimore à son nouveau refuge de Lexington et qu’il s’y trouve peut-être encore. Une hypothèse probable si Winthrope sert une puissance supérieure qui pourrait avoir un intérêt à disposer d’un moyen de pression sur Verdena. C’est une piste précieuse : investir le refuge de Winthrope à Lexington permettra peut-être de retrouver Aemos et, en un même mouvement, de prouver à Verdena sa valeur tout en attisant sa haine de l’ordre en place.

Enfin, la coterie apprend que Neolin, retrouvant la réserve d’Union Springs dont il est originaire gangrénée par le commerce et les jeux d’argent, est entré en frénésie et a ravagé le casino de Lakeside Entertainment.

Cet Aemos. Un Égyptien, natif d’Alexandrie, qui a vu de ses yeux l’antique Kemet. Tu sais aussi bien que moi que tu devrais le garder sous la main avant de le restituer à Verdena. Juste un moment, quelques heures, une nuit. Pour nous deux.

 

Musique de fond : Septic Flesh – Titan, incl. Order of Dracul.