New Canaan

Dots, lines, patterns

Page 2 sur 2

Skin O’ My Teeth

Vendredi 20 janvier 2017

3 h du matin, vendredi 20 janvier 2017, Minoa. La police et la FEMA enserrent encore le monolithe noir du siège d’Elyseum tandis que les ambulances font convoi vers l’hôpital Saint Joseph de Syracuse. Après avoir deviné l’existence d’un tentaculaire réseau de galeries dans les profondeurs du bâtiment, Belmont et Hopkins sont au sommet de l’immeuble qui s’ouvre sur une verrière, où les bureaux austères et luxueux du top management disposent d’un accès direct à un héliport. Les équipes de la police scientifique sont déjà passées, collectant autant d’indices qu’elles en ont semés en révélant avec force rubalises, tresses et marquages la silhouette en creux du massacre qui a ici eu lieu. Le personnel d’Elyseum a été exécuté, notamment Keegan Chomsky, senior executive, Elias Faraday, security officer et Peter Brook, personnel officer.

Dans leurs trois bureaux, des ascenseurs dissimulés conduisent dans les entrailles de la bête, une version renversée et obscure du bâtiment où pulse la présence entêtante d’un mal ancien. Définitivement, la vérité est en bas, à condition de disposer des clés à section triangulaire qui seules semblent pouvoir activer les ascenseurs. Elles sont sans doute encore en possession de leur propriétaire ou rangées dans le casier affecté à leur cadavre, à la morgue de Syracuse.

Rejoints par Doolin, Belmont et Hopkins découvrent qu’un hélicoptère a décollé il y a peu du sommet de l’immeuble, que le parfum de whisky révèle la présence d’au moins deux hommes susceptibles d’être parvenus à s’enfuir et qu’un sniper est caché dans une plate-forme suspendue à l’extérieur du bâtiment. Le tireur en planque est débusqué et chassé par Hopkins et Doolin qui le blessent sérieusement. L’homme parvient toutefois à s’enfuir en parachute, rejoignant un pickup de la Naval Submarine Support Facility rattaché à la Naval Submarine Base de Groton, à New London (CT). Ce type de véhicule a été repéré par la police sur plusieurs sites touchés par des désordres consécutifs à la mort d’Exeter et il est envisagé qu’il appartienne à une faction en lutte active contre les vampires.

La nuit suivante, il est confirmé que l’hôpital de Syracuse accueille les corps de Chomsky, Faraday et Brook, abattus d’une balle dans la tête, et d’un certain Ramirez, sans doute affecté à la sécurité. Discrétion et coups bas permettent d’obtenir les effets de Faraday et Ramirez : un téléphone, un calepin empli de notes en langue étrangère et une clé en obsidienne pour l’un, un taser et un pass de sécurité pour l’autre.

L’immeuble autour duquel gravite Minoa s’offre à Doolin, Hopkins et Belmont qui s’enfoncent dans ses profondeurs. Sous le bâtiment, un réseau plusieurs fois centenaire de couloirs et de salles hautement sécurisés malgré leur apparente déréliction. Je sais qu’ils ne sont pas seuls.

Sources : http://www.mdtech.fr/

Réservé aux Canaanites Montrer

Skin O’ My Teeth – Megadeth

Black Crow Blues

Belmont erre dans la ville de Minoa, porté sur son plan comme un crayon sans volonté propre, à l’image de l’aiguille d’un sismographe traduisant en lignes et courbes les bouleversements du monde souterrain.

Wilde, Hopkins et de Beauchamp le rejoignent et comprennent à leur tour que la ville s’est soustraite au monde pour abriter un puissant vampire qui y règne sans partage. Minoa n’est pas seulement un domaine, c’est un refuge entièrement consacré à son unique maître qui l’a façonné selon ses désirs. Temple, mausolée, mémoire d’une créature que tous imaginent ancienne, puissante et recluse, Minoa a depuis des siècles échappé à l’attention des mortels selon la volonté de son roi. Mais le voile se déchire, le dispositif est rompu et les yeux se tournent vers ce lieu qui semble jaillir du néant. L’humanité, curieuse et solidaire, se réapproprie l’endroit, y envoyant des journalistes, secours, pompiers. Un séisme l’a secouée après tout. Les immortels se hâtent également sur les lieux, notamment les Milford, voyant ce domaine apparaître bruyamment avec un mélange d’envie, d’opportunisme et de crainte.

Malgré l’agitation, la ville semble abandonnée. Son seigneur l’a quittée ou s’est terré pour échapper à la divulgation de son refuge. De Beauchamp sent pourtant que Minoa guette, les animaux sont à l’affût, ses ruelles sont rendues suffocantes par l’odeur du sang ancien qui les signent, l’endroit tout entier vit comme une luxuriante extension de son invisible seigneur Nosferatu, maître de la dissimulation et de la médiocre vie qui y a prospéré. La présence des Cans doit être connu de celui que Belmont continue d’appeler Rhadamanthe et auquel il attribue un lien avec le monde souterrain des morts.

Wilde, qui en tout lieu se sent chez elle, ne tarde pas à jouer avec les mortels de la ville pour obtenir services et refuge, informations et confirmations, tandis que Hopkins, encouragé par de savantes computations, est attiré par un haut bâtiment marqué du sceau d’une société nommée Elysium. Belmont y voit une connexion avec le rôle mythologique de gardien des Champs Elysées attribué à Rhadamanthe après sa mort. Une grande agitation y règne, mêlant curieux morts et vivants.

Belmont impuissant, j’interviens et tous s’enfoncent dans les couloirs de la tour. Des bureaux, des souterrains au sujet desquels Hopkins insiste. Le dédale. Une épreuve pour se rapprocher de la vérité. Les parkings du troisième sous-sol révèlent de complexes installations de surveillance. Les Cans surprennent un mortel en fuite. Calme, maîtrisé, lucide. Un serviteur chargé de faire disparaître toute trace compromettante dans ce bâtiment avant que les autorités mortelles et vampiriques ne l’investissent. Il confirme que son monde vient de s’effondrer avec la chute de son employeur. Le comte d’Exeter avait rendez-vous avec lui afin de solliciter ses talents de dissimulation.

Qu’Exeter avait-il de si important à cacher pour risquer sa propre destruction et la révélation de secrets anciens ? Il reste sans doute quelques heures. Il faut faire parler les murs et découvrir tout ce que ce sanctuaire, cet Elysium, recèle.

Black Crow Blues- Bob Dylan

Born under a bad sign

Au 21 Club, Belmont est contacté par Wilburn​ Dickens, un cousin de la coterie de Bethlehem qui fait irruption au milieu des réflexions de Victoria de Beauchamp, Vinnie Doolin, Stuart Hopkins et Andrea Wilde, tandis que Milford et Olivia Moore quittent les lieux pour s’adonner à leurs vices. Bets et Cans font cause commune dans leur lutte contre le Dominion et les nouvelles sont mauvaises : Bronson, ami de Cypher et allié historique a été retrouvé en très mauvais état dans un cimetière de Reading. A ses côtés, un cercueil de transport sophistiqué et du matériel visant à prélever sa Vitae: quelqu’un s’apprêtait à partir en voyage. Wynona est quant à elle grièvement blessée et a sombré en torpeur. Tous deux avaient rendez-vous au Fulton Opera de Lancaster, à 3 heures de route de NYC. L’opéra dont les Canaanites pensaient qu’il s’était embrasé suite au réveil de Neolin a été incendié, portes barrées. Un piège, une condamnation à mort bien orchestrée pour les vampires qui ont l’habitude de fréquenter le lieu.

L’hypothèse du réveil d’un Ancien qui bouleverserait toute la communauté faiblit. Cet incendie a détruit le puissant Comte d’Exeter, maître d’Atlantic City, personnalité distante et léthargique mais également précieux symbole de stabilité. La Sire de Victoria avance que le Comte avait rendez-vous en ce lieu avec une puissance inédite, le premier Nosferatu. Belmont ne devrait pas croire que ce genre de révélation est possible. Et pourtant. Si le père des Nosferatus a été touché par les flammes dans cet opéra, la subite frénésie de tous les représentants de son clan à des dizaines de kilomètres à la ronde s’explique, leur propre sang bouillant et fumant en accord avec douleur du fondateur par effet de filiation et de sympatheia.

Exeter détruit, le pouvoir est vacant à Atlantic City et le vorace Enoch Johnson organise immédiatement l’intérim dans son refuge acidulé de Steel Pier. Si les familles de la pègre locale craignent les décisions de Monsieur Enoch, celui-ci semble vouloir assurer le maintien de l’ordre le temps de l’accession au pouvoir d’un candidat légitime. Dont il prétend ne pas faire partie. La très ancienne Verdena elle-même n’est pas intéressée comme elle l’a confirmé à Stuart et Wilburn au lever du soleil. La présence de Vinnie et de la coterie est interprétée comme une démonstration de force par Monsieur Enoch. Il les a a l’œil. Il ne semble pas prêt de tolérer que des nouveaux venus viennent semer le trouble, déclare l’état d’urgence, impose de nouvelles taxes. Tout le monde s’accorde à penser qu’il est possible d’exploiter cette période d’instabilité. En soutenant un candidat hostile au Dominion, en conduisant Vinnie Doolin à ce poste, en conseillant étroitement et en portant un candidat crédible qui serait à son tour supprimé. Il suffirait de se poser en saveurs portés par la légitimité de ce malheureux impétrant.

Belmont quant à lui roule vers Minoa, la cité où un tremblement de terre a été détecté au moment de l’éveil de Neolin. Il croit remonter un fil, suivre une piste chargée de sens. Minoa. Une ville si anodine et familière, si générique et paisible qu’elle en devient insaisissable. Personne ne s’accorde sur les routes pour y accéder quand bien même elle se trouve à quelques miles à l’est de Syracuse. A moins que ce soit au nord. On parle de travaux récents, de signalisation défectueuse, de bugs informatiques et de données démographiques corrompues. Un routier prétend ne plus trouver la sortie de l’Interstate 90 qui y conduit, Internet ne parvient pas à s’accorder sur l’existence ou non d’une gare. Le lieu existe bel et bien pourtant, propre, calme, recroquevillé sur lui-même dans un cocon d’habitudes, indifférent au temps. Un trésor caché exposé à tous les regards, un réseau tissé de signes anciens composant une partition rédigée par un seul être. Les formes s’agencent, les angles se ferment, les points se connectent. Belmont se prend pour une plume courant sur le papier, abandonnant sa dignité si chèrement reconquise. Pathétique. Il se dit aux portes de la Duat, sur le chemin d’Amenti, errant dans le dédale, effleurant le monde des morts dont le maître des lieux est juge. Minoa, refuge de l’exilé de Crète, fils de Zeus et d’Europe, frère de Minos, gardien de l’Au-Delà, Osiris labyrinthique. Minoa, domaine du vénérable Rhadamanthe. Nosferatu.

Born under a bad sign – Albert King

Kissing in the Dark

18 janvier 2017

De Beauchamp, Wilde, Hopkins, Doolin et Belmont sont sur une barque et gagnent Esopus Island, petite île sur l’Hudson. Un caillou plein de sang, de haine, de vengeance. Un rituel Cruac s’y déroule, des Mortels sont sacrifiés à des sauvages assoiffés et un Ancien émerge d’un cocon de chair. De Beauchamp approuve, c’est son idée. Doolin fuit, l’Ancien n’a pas l’air d’aimer les Nosferatu et c’est réciproque. Les autres attendent dans l’ombre, indécis. Belmont pense que tout cela est une mauvaise idée.

L’Ancien est Neolin, un Natif en croisade contre les Blancs qui ont pris sa terre et souillé ses traditions. Un Gangrel deprès de 300 ans. Rallié à la cause des Canaanites, il est censé représenter un atout dans la lutte contre le Dominion selon la Sire de De Beauchamp qui croit savoir ce qu’elle fait. Sa venue crée une grande agitation chez les Nosferatu à des dizaines de kilomètres à la ronde. Un séisme à Minoa, un incendie à Lancaster, des Nosferatus en frénésie dans toute la région.

Au 21 Club, Legs Diamonds et quelques habitués constatent les dégâts et s’inquiètent, sans connaître la raison de ces perturbations.

Belmont n’aime pas l’idée qu’on prétende contrôler ce nouvel arrivant et en user. Il préfère penser à une action réaliste, comme faire tomber Sylvia et son club de débauche, l’Inherent, à Reading. Un coup en faveur de Wilde, un point en faveur de Hopkins, une gifle au visage de Charlotte Jackson et de sa Ferme.

Minoa leur semble être une bonne piste néanmoins.

Kissing in the Dark – Memphis Minnie

Page 2 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén